Intervenantes Pilat

En fonction des dates, différentes intervenantes viendront vous rendre visite pendant votre séjour…


Laurianne, sage-femme

Moi, c’est Laurianne. Sage-femme depuis 2003, j’ai pu constaté que ma formation initiale médicale ne me permettait pas d’accompagner au mieux les patientes, les couples, les parents, les nouveaux-nés.
En effet, derrière les mots se cachaient parfois des maux pour lesquels la médecine allopathique ne pouvait rien.
Il me fallait donc aller plus loin.
Passionnée d’anatomie et de physiologie, intimement persuadée de l’intelligence extraordinaire du corps humain, je me suis naturellement orientée vers l’ostéopathie. Depuis 2015, je me suis formée au côté d’Elisa Boillot, sage-femme ostéopathe, afin de comprendre l’origine de certains « blocages » (physiques, émotionnels, psychologiques…) en me mettant à l’écoute des tissus, puis d’aider le corps à retrouver le chemin de sa propre guérison.

La méthode utilisée est une technique douce, respectueuse du rythme de chacun, travaillant à la fois sur le plan somatique mais aussi émotionnel, jusqu’à retrouver son point d’équilibre ou « mouvement respiratoire primaire ».

Les séances peuvent être réalisées dans certaines postures (allongé, assis…) mais également en mouvement ou bien encore en milieu aquatique pour se reconnecter à son enfant intérieur.

Au plaisir de vous rencontrer !
Laurianne


Audrey, et le Shiatsu…

Par le théâtre je prends conscience du corps (le mien, celui des autres). Puis grâce à la danse, je découvre les pratiques somatiques et la notion de « corps vécu : soma », c’est à dire un corps qui sent, ressent et s’exprime à sa façon. Le corps est territoire et nous l’habitons plus ou moins, nous le laissons exister, nous l’incarnons. Les tensions externes deviennent parfois internes et des blocages se créent, alors la mise en mouvement par le toucher peut aider. Ce travail d’appropriation du corps je le retrouve dans le Shiatsu : les pressions permettent à la personne qui reçoit de connecter des parties qui parfois s’ignorent et le corps comme un tout s’équilibre de lui-même, on peut dire qu’il se « ré-harmonise ». C’est l’art du toucher, la magie du Shiatsu  !

Le Shiatsu est une technique manuelle japonaise, doux mélange entre des pratiques de massage ancestraux du Japon et les connaissances de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Du Shiatsu à Esprit-jeûne :

  • Le Shiatsu aide l’évacuation des toxines, car il favorise la circulation des liquides du corps.
  • Il a aussi une très grande action sur la détente musculaire : ainsi il permet au corps un relâchement profond (après une jounée de randonnée, par exemple).
  • Aussi, le shiatsu prenant en compte la personne dans sa globalité physique, psychique et émotionnelle, viendra soutenir le rééquilibrage et recentrage proposé par la rando-jeûne.
  • Nous pourrons pratiquer sur futon (séance plus longue et plus complète ou sur chaise, séance plus courte pour un moment de détente). Au plaisir de vous rencontrer.

Photo : Magali Stora


Marie : sage-femme, médecine traditionnelle chinoise…

J’ai 38 ans, je suis sage-femme depuis 14 ans. Je suis passée par la pratique hospitalière et libérale. J’ai rapidement eu besoin de me rapprocher de méthodes naturelles, je me suis donc formée à la médecine traditionnelle chinoise. Travaillant aussi sur le périnée et le bassin, je suis formée en rééducation De Gasquet pour la posture, à partir de positions de yoga. Ceci m’a amené à pousser ce ressenti du bien être, j’ai une approche ostéopathique et je propose des soins rituels Rebozo.

Ma place dans votre stage ? Je vous propose un temps de pause, de recentrage…

  • Une séance de médecine traditionnelle chinoise pour vous relancer au niveau énergétique, travailler sur vos organes et vos émotions par les points d’acupuncture, ou un massage du dos ou des pieds en passant par les méridiens.
  • Un soin rituel Rebozo pour tout abandonner dans une écharpe et vous faire bercer à votre rythme, déposer ce que vous avez à déposer, en choisissant quelle partie de votre corps en a le plus besoin.
  • Travailler votre posture ou débloquer des nouages, vous comprendre et vous corriger.
  • Séance de sophrologie.

Stéfanie, « Au pré des fleurs » : huiles, tisanes…

Passionnée de plantes depuis de très nombreuses années, titulaire d’une maîtrise d’écologie, autodidacte aussi grâce aux livres, formée par des herboristes et botanistes, je souhaite depuis longtemps aider et la terre et l’être humain. Je me suis beaucoup consacrée aux femmes durant mon parcours professionnel, et j’ai commencé à réaliser mes produits à partir de mes cultures et cueillettes pour aider des femmes. J’ai le statut de cotisante solidaire, donc je suis agricultrice depuis un peu plus d’un an maintenant et je souhaite aussi transmettre mes savoirs et pratiques autour des plantes. Notre lieu sera bientôt visitable, principalement ses deux jardins qui prennent de plus en plus une jolie forme, bien naturelle.

Je propose surtout les plantes sous forme de tisanes et de macéras huileux, des bases anciennes de la galénique pour se soigner simplement et naturellement, avec des remèdes très écologiques. Je suis également postulante au label SIMPLES, le syndicat des plantes médicinales et aromatiques, garant d’une haute qualité environnementale et engagé pour sauvegarder les plantes comme médecine naturelle plus libérée.

Télécharger ici la plaquette : Au pré des fleurs


Mathilde : ostéopathie, Fleurs de Bach…

Je me présente Mathilde Rochette. Je pratique la méthode Poyet depuis 10 ans maintenant et associe également à mes soins la prescription de Fleurs de Bach.

La méthode Poyet est une technique douce et sans douleur, basée sur les lois de l’ostéopathie et enrichie d’énergétique chinoise. Elle vise à équilibrer le corps sur trois plans : le physique, l’énergétique, l’émotionnel. Cette méthode permet un diagnostic précis. Les corrections se font par une invitation digitale très douce qui donne la possibilité de retrouver cette « intuition corporelle », j’entends cette intelligence du corps à s’équilibrer naturellement. Elle s’adresse à TOUS.

Les Fleurs de Bach sont 38 élixirs floraux différents traitant 38 états émotionnels. Je vais choisir, après un interrogatoire précis, six élixirs qui permettront un rééquilibrage émotionnel positif afin de rétablir l’harmonie. Une prise en charge physique et émotionnelle permet d’améliorer les symptômes ressentis, de prévenir les pathologies et d’accompagner le patient dans sa guérison. L’être est fait d’un corps, d’un esprit, d’émotions, de sensations, d’énergie. La santé est le juste équilibre de cet ensemble.

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »
Antoine de Saint Exupéry


Karine Farges : Fleurs de Bach

J’ai rencontré les Fleurs de Bach en 2008 lors d’un stage autour de la botanique. Dès lors fascinée, j’ai débuté une formation au centre des Harmoniques à Lyon en 2009 et suis conseillère agréée par Bach Foundation depuis 2013.

Les 38 remèdes de Fleurs du Docteur Bach aident à faire face aux difficultés rencontrées, susceptibles d’entretenir un état de stress physique, mental et émotionnel.

Au cours d’une séance, nous échangeons simplement sur ce que vous vivez de désagréable, de difficile (inquiétude, choc, deuil, doute, peur, colère, phobie, impatience, tristesse, agacement, jalousie, fatigue, lassitude, troubles du sommeil ou de l’attention….). Cela nous permet de définir ensemble les Fleurs de Bach adaptées à vos besoins. Vous repartez avec une préparation personnalisée pour retrouver votre équilibre émotionnel.


Florence Sauvignet, conteuse : une invitation au voyage !

« C’est par de nombreux détours et non des hasards que la vie me mène au conte. Parfois au compte goutte. Le compte à rebours de la vie a commencé. Alors je passe ici et là pour raconter des histoires. Des histoires faites de mots, de silences, de regards, de gestes, de chants, de courses et d’arrêt…

Le conte est partout. Si invisible et si puissant à la fois. Le conte est toujours. Du passé, du présent, du futur. Le conte, les histoires, l’imaginaire pour nous aider à prendre racine. À être ici et maintenant. Conter, raconter c’est un peu comme méditer. C’est être présent à soi et aux autres. À chacun de ses mots, de ses gestes, sans jamais oublier ceux et celles qui écoutent. Les histoires, le conte et l’imaginaire pour se nourrir d’autre chose. Se nourrir de l’imperceptible. Se nourrir de l’essentiel. La nourriture de l’esprit. »